Contactez-nous

Analyse de l’amiante dans l’air et dans les matériaux

Les laboratoires du Groupe EnvironeX mettent à votre disposition des services professionnels d’échantillonnage et d’analyse des matériaux (vermiculites, panneaux d’isolant, etc.) et des poussières pour l’identification des fibres d’amiante.

Amiante
vermiculite

Inhalée par l’organisme, la poussière d’amiante représente l’un des premiers dangers par pollution urbaine et industrielle. Elle fait d’ailleurs l’objet d’une législation très stricte pour son contrôle ou son élimination, allant souvent jusqu’à une interdiction totale.

La meilleure façon de réduire le risque d’exposition à l’amiante amphibolique est d’éviter de déplacer l’isolant de vermiculite de quelque façon que ce soit. Si l’isolant est contenu et absent de l’air ambiant, le risque est minime.

Si vous croyez que votre maison ou entreprise contient de l’isolant à base de vermiculite ou une autre source pouvant contenir des fibres d’amiante et que cela vous inquiète, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Isolant de vermiculite / Contamination par l’amiante

Source : Division de la sécurité et de l’hygiène du travail, Travail et Immigration Manitoba.

Le risque potentiel pour la santé associé à la vermiculite qui se vendait sous la marque Zonolite Attic Insulation et, peut-être, sous d’autres marques au Canada, a soulevé des inquiétudes récemment. C’est que le minerai en question, extrait de la mine Libby au Montana (avant sa fermeture dans les années 1990), pourrait contenir de petites quantités d’amiante.

La vermiculite est un minerai semblable au mica qui est exploité partout dans le monde. Elle est légère et a de bonnes propriétés isolantes et ignifuges. L’isolant de vermiculite en vrac est de couleur brune, grise et dorée et ressemble à des cailloux variant entre 2 et 10 millimètres de diamètre.

La caractérisation de l’amiante dans les matériaux

La méthode d’analyse s’effectue par microscopie à polarisation et dispersion des couleurs selon la méthode IRSST 244. Notre département d’analyse de l’amiante dans les matériaux participe aux séquences d’examens «BAPAT» de l’AIHA américaine, est certifié professionnel par cette instance et est recommandé par l’IRSST.

Cette méthode permet de quantifier de l’amiante dans un faible pourcentage et d’identifier le type d’amiante en cause.

La numération des fibres dans l’air ambiant

La méthode se réalise par microscopie optique à contraste de phase selon la méthode IRSST 243-1. Nos techniciens sont certifiés par l’IRSST pour la numérisation des fibres d’amiante dans l’air.

Cette méthode permet de quantifier les fibres dans l’air inférieures à 5 µ.

Dans l’air ambiant, la numération des fibres doit être inférieure à 0,01 f/cm3 selon le règlement sur la santé et la sécurité du travail au Québec.